Construction de chemins de randonnée

27_Freiwilligeneinsatz
La construction des chemins de randonnée

Des connaissances techniques pour la construction des chemins

Pour pouvoir garantir un réseau de chemins de randonnée pédestre attrayant et sûr, il est indispensable de concevoir et de réaliser les ouvrages dans les règles de l’art, en fonction de la situation, puis de les entretenir régulièrement.  En notre qualité de centre de compétences, nous soutenons les responsables des chemins de randonnée pédestre en leur fournissant des instructions pratiques pour la planification et la réalisation des travaux ainsi que pour l’entretien.

Photo: La Poste

Construction et entretien

Manuel: construction et entretien des chemins de randonnée pédestre

Le réseau suisse des chemins de randonnée pédestre jouit d’une large renommée au-delà des frontières nationales. Il s’agit d’un pilier fondamental du tourisme estival répondant aux besoins de la population qui aspire à se détendre en exerçant une activité au grand air. En participant à la réalisation et à l’entretien des chemins de randonnée pédestre, les cantons, les communes et les associations cantonales de tourisme pédestre offrent une contribution essentielle à cet égard. L’exécution de ces tâches exige de vastes connaissances techniques. Les connaissances des matériaux et des méthodes de construction sont aussi importantes que les contacts avec divers groupes d’intérêt, l’identification des risques ou le contrôle des coûts. 

Le manuel «Construction et entretien des chemins de randonnée pédestre» publié conjointement par l’Office fédéral des routes (OFROU) et Suisse Rando assiste les responsables des chemins de randonnée pédestre dans l’accomplissement de leurs multiples tâches, en leur fournissant des instructions pratiques pour la planification et l’exécution des travaux ainsi que pour l’exploitation des chemins.

Annonces

Obligation de remplacement

Aide-mémoire et guide de recommandations

Afin d’éliminer les incertitudes liées à l’application des prescriptions juridiques, Suisse Rando a publié un guide de recommandations et un aide-mémoire en collaboration avec l’Office fédéral des routes (OFROU). Ces documents fournissent des conseils pratiques et des exemples sur les points essentiels de l’obligation de remplacement. Ils contiennent également des informations techniques sur la collaboration avec les personnes concernées, comme les propriétaires fonciers ou les représentants de la protection de la nature, de la sylviculture et de l’agriculture.

Les chemins de randonnée sont protégés par la loi

Les chemins de randonnée ont deux fonctions importantes: ils relient des lieux entre eux et permettent de se détendre dans la nature. Si des tronçons de chemins ne peuvent plus remplir ces fonctions, la loi prévoit qu’ils doivent être remplacés. Suisse Rando met ses connaissances techniques à la disposition des responsables de chemins pour les aider à mettre en œuvre l’obligation de remplacement. 

Quand il s’agit de remplacer

Pour favoriser la détente et les activités de loisirs, il convient de remplacer les chemins de randonnée pédestre détériorés ou qui ne sont plus librement accessibles. Une augmentation du trafic ou des interruptions durables peuvent être à l’origine de ces situations. La dégradation la plus fréquente est un changement de revêtement et correspond par exemple à la consolidation d’un revêtement naturel par de l’asphalte ou du ciment. Dans ce cas, le tronçon concerné doit être biffé du plan des chemins de randonnée pédestre et remplacé par un autre chemin doté d’un revêtement approprié. Si un tel déplacement n'est pas possible, un nouveau chemin de randonnée pédestre doit être aménagé conformément à la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LCPR). 

IVS

L’inventaire des voies de communication historiques de la Suisse (IVS)

On appelle voie de communication historique toute liaison routière, tout chemin d’origine ancienne, attestés comme tels par des documents historiques ou reconnaissables à leur forme traditionnelle dans le territoire. Ces chemins sont inscrits dans un répertoire national, l’Inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse (IVS), qui contient des informations très riches sur le tracé de ces voies, leur histoire, leur état de conservation et leur importance. La loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LCPR) prévoit que, dans la mesure du possible, les chemins doivent inclure des tronçons de chemins historiques. Il est ainsi possible de revivre une partie importante de l’Histoire sur les chemins de randonnée, ce qui offre de la variété et permet aussi de préserver un bien culturel important.

Voies de communication historiques: sur les traces du passé

Des chemins muletiers pavés, un très vieux pont… Si ces lieux pouvaient parler, ils auraient bien des choses à nous raconter. Suivre des tronçons historiques nous fait vivre une période de l’Histoire. Dans la mesure du possible, ces biens culturels suisses sont intégrés au réseau des chemins pédestres.  

Severin-Nowacki-7687

Photo: Severin Nowacki

Annonces

Mots-clés

Entretien Construction Histoire Connaissances spécialisées Réseau des chemins de randonnée Fermetures et déviations

En cliquant sur un mot-clé, vous pouvez l'ajouter à votre compte d'utilisateur et obtenir des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Les mots-clés ne peuvent être enregistrés que dans un compte d'utilisateur.

L'article a été ajouté au panier