Versants instables dus à la fonte des glaciers

Grindelwald-5

Versants instables dus à la fonte des glaciers

Le glacier inférieur de Grindelwald était l'un des plus grands glaciers de Suisse. Encore au 20e siècle, l'extrémité de sa langue de glace était la plus basse de tous les glaciers alpins, à une altitude de 1090 mètres. Avec son recul, les masses de glace, qui stabilisait auparavant les pentes latérales constituées de matériaux morainiques, ont fondu. Sans la pression de la glace, les flancs abrupts en dessous de la Stieregghütte sont devenus instables.  

Phénomènes naturels

Dans cette série d'articles, nous vous offrons des aperçus détaillés des phénomènes météorologiques et naturels dont vous pouvez suivre sans danger les traces sur nos propositions de randonnées.

En fin mai 2005, une grande partie du plateau alpin a glissé sur le glacier. En un peu plus d'un mois, le front de rupture s'est élevéet s'est rapprochée de la cabane, qui a été évacuée par pour des raisons de sécurité. Quelques jours seulement après l'évacuation, une quantité importante de matériaux morainiques s'est détachée plaçant la cabane Stieregg directement sur le bord de la rupture. Au début du moins de juin, elle a été brûlée de manière contrôlée par les pompiers de Grindelwald afin d'éviter qu’elle ne tombe dans le vide. En un peu plus d'un mois, 300 000 mètres cubes de matériaux morainiques ont glissé. 

Un paysage modifié  

Pour remplacer la cabane Stieregg, la cabane Bäregg a été construite plus haut sur la pente et sur une roche solide. À l'automne 2022, à quelques pas de la nouvelle cabane, on ne distingue plus qu'un coin des anciennes fondations de l’ancienne cabane Stieregg, le reste ayant été érodé. L'ancien chemin menant à la Schreckhornhütte n'existe plus et suit désormais un tracé plus haut. Aujourd'hui, il est difficile d'imaginer que l'ensemble du bassin que l'on voit depuis la Bäregg était encore recouvert de glace au 19e siècle. Le glacier était si plat et peu crevassé qu'il était possible de conduire le bétail sur la glace vers l'autre côté, dans les pâturages de Kalli et de Zäsenberg. Dès le premier tiers du 20e siècle, le glacier se trouvait 150 mètres plus bas et était flanqué de pentes morainiques abruptes. Ces pentes morainiques s'effondrent aujourd'hui, et le paysage glaciaire d'autrefois ne cesse de se modifier jusqu'à aujourd'hui.   

  

Grindelwald-6
Portail des dangers naturels de la Confédération

Portail des dangers naturels de la Confédération: Le portail montre la situation actuelle des dangers naturels en Suisse. Sur une carte, la situation actuelle ainsi que les alertes concernant tous les dangers naturels, tels que les extrêmes météorologiques, les inondations, les glissements de terrain, les séismes, les avalanches ou le risque d'incendie de forêt, sont présentés.

Proposition de randonnée

Loge sur le glacier inférieur de Grindelwald
Pfingstegg • BE

Loge sur le glacier inférieur de Grindelwald

En 2005, une moraine se détacha en dessous de la cabane de Stieregg à Grindelwald. Une grande partie du plateau alpin glissa sur le glacier inférieur de Grindelwald et il fallut abandonner l’auberge, qui se retrouvait tout au bord de l’arête. Comme les masses de glace qui les soutenaient avaient fondu et que le permafrost avait dégelé, les flancs abrupts de la montagne avaient perdu leur stabilité, entraînant le glissement de paquets entiers de terrain. Difficile d’imaginer que cette vallée rabotée était encore remplie de glace de glacier il y a quelques décennies.
À la Pfingstegg, d’où part la randonnée, aucune trace du drame n’est encore visible. À chaque tournant, les Fiescherhörner se font de plus en plus imposants. Vers 1600 mètres, le chemin suit un nouveau tracé, créé après les événements de 2005. Avant, il continuait en pente douce vers la cabane de Stieregg, mais il monte désormais à la nouvelle auberge du Bäregg, qui repose sur un sol rocheux stable. De l’accueillante terrasse ensoleillée, on voit vers le bas la rupture de pente. En observant bien, on distingue les restes des murs de fondement de la cabane de Stieregg sur l’arête. L’alléchante carte du «Bäregg» et la vue invitent à une pause avant la descente.

je veux y aller

Broschüre

Les événements climatiques ont toujours fait partie de l’histoire de la planète. Mais aujourd’hui, le changement climatique est indéniable et se manifeste nettement par le recul des glaciers. La hausse des températures entraîne un dégel accru du permafrost, la perte de stabilité des pentes en altitude et le risque de glis sement, ce qui n’est pas sans conséquence pour le réseau pédestre.

Lisez dans notre brochure les défis auxquels les responsables devront faire face à l’avenir. De plus, nous avons réuni pour vous dix propositions de randonnées qui vous permettront d’observer sans danger des phénomènes naturels. Vous pouvez la commander ici

Mots-clés

Oberland bernois Proposition de randonnée Météo Sécurité Automne

En cliquant sur un mot-clé, vous pouvez l'ajouter à votre compte d'utilisateur et obtenir des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Les mots-clés ne peuvent être enregistrés que dans un compte d'utilisateur.

commentaires

aucun commentaire pour l'instant

L'article a été ajouté au panier