Incendie de forêt près de Loèche - l'un des plus importants de Suisse

1631027851 (1)

Incendie de forêt près de Loèche - l'un des plus importants de Suisse

En 2003, un incendie sur le versant au-dessus de Loèche a dévasté 300 hectares de forêt, détruisant environ 200 000 arbres. De nombreux animaux sauvages et insectes ont péri dans les flammes. Les traces de l'incendie sont encore visibles aujourd'hui et la forêt en croissance ne retrouvera probablement jamais son apparence d'antan.

Les conditions sont désormais trop sèches pour le pin sylvestre qui poussait à l'époque dans des zones forestières plus basses. 

Lors de la randonnée en dehors de la zone incendiée, on peut avoir une idée de ce à quoi ressemblait la forêt d'autrefois : principalement une forêt de mélèzes en haut, puis une forêt mixte de conifères avec des épicéas et des pins sylvestres plus bas. 

Nouvelle composition d’espèces  

La forêt qui a repoussé est désormais dominée par des peupliers trembles, différentes espèces de saules et des bouleaux. Les graines volantes de ces espèces pionnières ont été transportées par le vent dans la zone brûlée dépourvue de végétation et ont pu germer sur le sol brûlé et pauvre en humus.  

Il est étonnant de constater qu'entre les jeunes arbres qui repoussent, on trouve encore aujourd'hui de nombreux conifères brûlés. Leur bois n'a pas encore pourri et leurs racines sont encore ancrées dans le sol protegeant ainsi le sol en pente de l'érosion. 

Phénomènes naturels

Dans cette série d'articles, nous vous offrons des aperçus détaillés des phénomènes météorologiques et naturels dont vous pouvez suivre sans danger les traces sur nos propositions de randonnées.

L'incendie, une chance à saisir  

Des chercheurs ont étudié la zone de l'incendie de forêt et ont constaté que dix ans après l'incendie, la diversité des espèces végétales était plus importante que dans les zones forestières voisines non endommagées. De plus, on y trouve neuf fois plus d'espèces d'insectes menacées et en voie d'extinction. Les espèces d'oiseaux menacées à l’échelle nationale sont également plus nombreuses dans la zone dévastée par le feu. Les insectes et les araignées profitent de l'abondance de bois mort et de fleurs, et les oiseaux des surfaces au sol encore ouvertes, car ils peuvent plus facilement capturer des insectes. Ce qui est une catastrophe pour les humains offre de nouveaux habitats avec des conditions idéales pour de nombreuses espèces animales et végétales. Les espèces dominantes sont évincées, laissant la place à de nouvelles espèces moins compétitives, spécialisées dans la recolonisation des surfaces détruites, comme il en existe après les incendies de forêt, mais aussi après les tempêtes et les inondations.  

Proposition de randonnée

Zone d’incendie de forêt au-dessus de Loèche
Torrentalp — Guttet, Abzw. Umfahrung • VS

Zone d’incendie de forêt au-dessus de Loèche

En 2003, plus de 300 hectares de forêt ont brûlé au-dessus de Loèche, un pyromane y ayant mis le feu. Depuis, 20 ans ont passé et une forêt différente renaît de ses cendres.
Depuis la station supérieure de Torrentalp, la randonnée panoramique s’effectue sur un sentier d’altitude qui traverse des forêts de mélèzes et longe des alpages. À l’ouest se dresse l’imposante arène rocheuse de Loèche-les-Bains, au sud s’alignent les 3000 et 4000 mètres alors qu’en bas, dans la vallée du Rhône, les maisons et les routes ont la taille d’un jouet. D’ici, nulle trace encore de l’incendie de forêt. Après une courte montée, on rejoint le bord de la zone d’incendie à l’Obere Guggerhubel. À l’époque, les flammes s’étaient élevées jusqu’ici. Aujourd’hui encore, 20 ans plus tard, de nombreux arbres brûlés se dressent comme des squelettes au-dessus des jeunes arbres qui repoussent. La descente par une forêt intacte avec d’imposants mélèzes, épicéas et pins sylvestres donne une idée de ce que pouvait être autrefois la région incendiée. Plus bas, le chemin de randonnée traverse à nouveau la forêt en pleine croissance, que les trembles, bouleaux et saules parent de couleurs particulièrement vives en automne.

je veux y aller

Brochure

Les événements climatiques ont toujours fait partie de l’histoire de la planète. Mais aujourd’hui, le changement climatique est indéniable et se manifeste nettement par le recul des glaciers. La hausse des températures entraîne un dégel accru du permafrost, la perte de stabilité des pentes en altitude et le risque de glis sement, ce qui n’est pas sans conséquence pour le réseau pédestre.

Lisez dans notre brochure les défis auxquels les responsables devront faire face à l’avenir. De plus, nous avons réuni pour vous dix propositions de randonnées qui vous permettront d’observer sans danger des phénomènes naturels. Vous pouvez la commander ici

Mots-clés

Valais Météo Sécurité Forêt Automne

En cliquant sur un mot-clé, vous pouvez l'ajouter à votre compte d'utilisateur et obtenir des contenus adaptés à vos centres d'intérêt. Les mots-clés ne peuvent être enregistrés que dans un compte d'utilisateur.

commentaires

aucun commentaire pour l'instant

L'article a été ajouté au panier