Des sacs à dos pour tous les goûts

Quel sac à dos convient le mieux à qui? Cela dépend avant tout des souhaits de la personne qui le porte. Les différences dans l'équipement sont aussi nombreuses que les couleurs. Le mieux, c'est d'essayer tout de suite: Le magazine RANDONNER.CH a examiné des sacs à dos offrant la capacité de transport pour une randonnée d'un week-end.

Rémy Kappeler

BACH Shield 38 Ocean Outdoor

C'est dans la pratique que l'on voit quel sac convient à quel dos. Comme il n'est en général pas possible de tester l'équipement sur le terrain, il faut se fier à l'essai en magasin. Et il est important de prendre le temps nécessaire et d'essayer le sac avec son volume et poids de chargement maximaux. Les besoins et souhaits du randonneur concernant le sac deviennent vite plus clairs avec de bons conseils.

«Le mieux est que l'acheteur sente les différences par lui-même », explique Martin Wiesmann, patron de Bach Backpacks. Deux critères principauxdoivent être pris en compte lors du choix. Tout d'abord, le système de portage doit être confortable. Enfin, l'équipement (poches, boucles, housse imperméable, etc.) doit répondre aux besoins de celui qui le porte. Selon Martin Wiesmann, c'est souvent une histoire de goûts alors: au client de faire son choix librement!

Dans mon sac à dos, j'y mets...

Le secteur outdoor en différencie plusieurs types: les plus vendus sont les sacs à dos à la journée, de randonnée et de trekking. Les premiers sont prévus pour des tours d'une journée et ont un volume de 20 à 30 litres. Les sacs à dos de randonnée conviennent pour une marche allant de refuge en refuge, une randonnée d'un weekend ou un tour en famille. Ils disposent d'un volume entre 35 et 50 litres et sont conçus pour porter 10 à 15 kilos. Les sacs à dos de trekking sont conçus pour les personnes vivant quelque temps du contenu de leur sac et portant toutes leurs affaires.

Bien équipé pour bien randonner

Le magazine RANDONNER.CH s'est concentré sur les sacs à dos de randonnée et a accordé une attention particulière au confort d'utilisation. Les dos des sacs sont soit durs et préformés, soit mous. Dans plusieurs cas, les sacs ne reposent pas sur le dos, afin de permettre une meilleure ventilation, mais ont moins de place et sont plus difficiles à remplir. Si les systèmes de ventilation comportent souvent de grandes différences visuellement, leurs effets sont toutefois moins importants que ce que l'on pourrait penser. Il vaut la peine de faire attention au matériau: si ce dernier absorbe beaucoup de sueur, les habits sont, après avoir été changés au sommet, vite à nouveau mouillés. Alors que les supports durs rejettent mieux l'humidité, les supports mous sont plus agréables et légers à porter. Les ceintures de hanches et les lanières d'équilibre du poids placées sur les bretelles permettent de répartir le poids du sac. La ceinture de hanches transfère le poids sur les hanches. Les os du bassin peuvent porter plus de poids que les épaules, et une ceinture peut décharger le dos et le haut du corps. Lorsque l'on remplit son sac, il est important de placer les choses lourdes au fond et près du corps.

Lisez le teste des sacs à dos dans le numéro 2014/1 du magazine RANDONNER.CH.

Commandez ici!
www.randonner.ch/magazine